Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informé de l'actualité de Quai des Arts

Recherche

Date :

Cie Les Objets Volants / Dynamique des 3 corps

  25/04/2017   
  • Arts du cirque
  • En famille

C'était un samedi de décembre 2014, pour la première fois Quai des Arts accueillait la Cie des Objets Volants avec Liaison Carbone, un spectacle qui comme à chacune de ses représentations a emporté le public avec lui. Il faut dire que dans cette compagnie la technique de jonglage quel que soit l'objet est si forte et tellement précise que les performances en deviennent ultra-impressionnantes. Et puis il y avait la mise en scène qui se traduisait par une sorte de ballet jonglé chorégraphié permanent, habillé d'une jolie lumière étincelante, dont il était difficile de trouver d'autre mot pour la qualifier que magnifique. Mais ça c'est le passé, place à leur nouvelle création qui verra le jour courant 2017 et dont Pornichet aura pratiquement la primeur.
Trois jongleurs avec chacun trois balles, trois anneaux et trois massues sont réunis dans un espace ayant des limites à ne pas dépasser.
Il y a Jean-Baptiste le grand costaud, un vrai virtuose. Caio, celui-là est plutôt poète avec sa gestuelle fluide et créative. Quand à Alejandro, c'est le décalé, le rigolo de la bande. Toujours un peu à côté du sujet mais heureusement il est là pour détendre l'atmosphère. Ils sont jongleurs, mais aussi acrobates et clowns. Avec la dynamique de leurs corps, ils vont défier les lois de la gravité et impulser au mouvement de leurs objets une telle dimension qu'ils donneront l'impression de se démultiplier à l'infini dans la lumière. Les équilibres seront précaires, à couper le souffle.
Une mécanique céleste qui promet de nouveau d'être époustouflante, splendide et magique.

> Lire la suite

Carte blanche à La Belle Bleue

  29/04/2017   
  • Musiques actuelles
  • Chanson root's and roll

La Belle Bleue et Pornichet, c'est une longue et belle histoire. Ces jeunes musiciens de la Presqu'Île y ont gagné le Tremplin + de Zyc. À ce titre, ils jouent en première partie des Ogres de Barback à Quai des Arts et au festival Terres Blanches en 2010, puis aux Renc'Arts en 2012. Leur style chanson root's and roll comme ils aiment à se définir n'a cessé de s'affirmer. Le mariage d'une formation électrique rock avec la douceur acoustique du mélodica ou le souffle étourdissant du didgeridoo, des influences musicales multiples au service de textes légers ou engagés mais toujours poétiques, font que La Belle Bleue s'est créé une place à part dans la chanson française alternative. Avec plus de 600 concerts, son aura a gagné toute la France. Il faut les voir sur scène, avec un show impressionnant musicalement, des voix émouvantes et une vitalité à toute épreuve. On dit d'eux qu'ils taillent leur route dans la lignée de grands aînés comme Mano Solo, Noir Désir et Alain Bashung.
En 2017 sort leur 4e album. Pour le fêter, Quai des Arts leur offre une carte blanche : ils ont invité Telegram, le nouveau groupe de Kebous des Hurlements de Leo, pour ouvrir la soirée et de nombreux invités pour leur nouveau show qui promet d'être exceptionnel à plus d'un titre.

> Lire la suite