Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informé de l'actualité de Quai des Arts
  13/01/2018 à 20h30 (50 min + 1h15)

Infos pratiques

Représentation(s) :

  13/01/2018

Tarif B

https://indiv.themisweb.fr/0220/fListeManifs.aspx?idstructure=0220

Bernard Joyet

  • Chanson
  • Humour

Distibution:

Chant: Bernard Joyet
Piano: Célia Bressat-Blum

Bernard Joyet, chanté par Juliette, Jamait et Francesca Sotteville, est considéré comme l'un des plus grands auteurs de chanson. Et ceux qui l'affirment ne sont pas moins que Jean Ferrat, Anne Sylvestre, Allain Leprest... Clown tendre et fracassant, il manie l'allitération et le jeu de rimes avec un talent rare. Mais c'est aussi une bête de scène qui occupe le plateau et ça déménage. Dans son nouveau spectacle « Autodidacte II », désormais accompagné de Célia Bressat-Blum, multi-instrumentiste virtuose, arrangeuse, choriste et comédienne, il n'a pas son pareil pour faire passer le public de l'émotion intense à l'humour décapant, du politiquement incorrect à la généreuse utopie, du Pierrot lunaire au pitre délirant, bref du rire aux larmes. Et toutes les générations s'y retrouvent.

... Tantôt comique carnassier, tantôt tendre (amoureuse douceur de Francheville), tantôt conjuguant image féminine rayonnante
et humanité incendiaire (Djamila), Joyet a le verbe pulpeux, la rime sensuelle, l'alexandrin gourmand. On joue volontiers les
Prolongations... 
Télérama.

... Un public chaviré s'est laissé mener par le bout du coeur sur cet itinéraire que chaque chanson marque d'un pierre blanche ...
c'est une véritable ovation qui a conclu ce concert ...
Le Dauphiné Libéré.

... Bernard Joyet a offert à une salle archi-comble sa poésie lunaire, élégante distillation d'émotion et de rire sur fond de
quotidienneté...
La Nouvelle République.

 

 

Production: Label Epique

En savoir plus: http://www.bernardjoyet.com/
Partenaires:

Wik

Fip

Les Joyeux Urbains

  • Chanson
  • Humour

Distibution:

Mise en scène : Sébastien Lalanne
Interprétation : David Roquier, Arnaud Joyet, Emmanuel Urbanet, Mathieu Rieusset et Manu Riquier

Irrévérencieux, hilarants, décalés et talentueux, les terribles Joyeux Urbains reviennent en force - ils étaient venus aux Renc'Arts à leurs débuts en 1999 - pour faire revivre, dans Best of, leur nouveau spectacle, 20 années de concerts loufoques et de chansons acides. Avec une élégance contenue, chansons d'amour et textes nostalgiques s'entrecroisent dans une mélodieuse alchimie rythmée par ukulélé, guitare, basse, synthé, accordéon, cajon et batterie. Ils déclinent dans un show théâtral, décalé et plein de surprises, leur pop satirique avec des textes uniques et inattendus, drôles, moqueurs et souvent d'une incisive perspicacité. Entre java et rock, swing et rap, rire jaune, humour noir ou poésie, 20 ans après, ils amusent, déconcertent et séduisent toujours autant.

Ces drôles d'urbains ont gagné leur place au pays de la chanson qui ne se prend pas au sérieux - sans pour autant nous prendre pour des imbéciles. Télérama

En savoir plus: http://www.adlproductions.fr/index4723.html?pageid=1&artisteid=urbains
Retour