Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informé de l'actualité de Quai des Arts
  05/02/2019 à 20h00 (1h20)

Infos pratiques

Représentation(s) :

  05/02/2019

Plein tarif : 27 €

Abonné : 25 €

Réduit et abonné réduit : 21 €

https://indiv.themisweb.fr/0220/fEventChoiceIsMade.aspx?idstructure=0220&idevent=555

A l’issue de la représentation, un échange en bord de scène est proposé aux spectateurs qui le souhaitent.

Raphaël Personnaz : "Vous n'aurez pas ma haine"

  • Théâtre

Distibution:

D’APRÈS LE RÉCIT DE : Antoine Leiris
MISE EN SCÈNE : Benjamin Guillard
COMPOSITION MUSICALE : Antoine Sahler
AVEC : Raphaël Personnaz
PIANO : Lucrèce Sassella
EN ALTERNANCE AVEC : Donia Berriri
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE : Héloïse Godet
SCÉNOGRAPHIE : Jean Haas
LUMIÈRE : Jean-Pascal Pracht
VIDÉO : Olivier Bémer
RÉGIE LUMIÈRE : Aline Jobert
HABILLAGE : Mélanie Le Prince

« Vendredi soir, vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils, mais vous n’aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir, vous êtes des âmes mortes. Si ce dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son cœur.».
Ainsi débute la lettre, écrite par Antoine Leiris et publiée sur Facebook, trois jours seulement après l’attaque du Bataclan au cours de laquelle a péri son épouse. Puis dans un récit plus long, son premier livre, le journaliste témoigne de façon délicate, profonde et légère, du chemin intime de deuil et de résilience qu’ils vivent, son fils et lui. Comment la vie doit continuer malgré tout ?
Adaptée dans une version théâtrale, avec une mise en scène épurée qui ne cherche pas le spectaculaire, cette pièce porte magnifiquement, avec pudeur, délicatesse et générosité, la lueur d’espoir et de douceur du texte original. Raphaël Personnaz, talentueux comédien de théâtre et de cinéma, fait entendre une parole de vie, d’amour et d’espoir avec sobriété et justesse. Soutenu par quelques discrètes notes de piano – composée par Antoine Salher et jouée par Lucrèce Sassela – il transmet avec vitalité et sans pathos, le témoignage poignant du cauchemar des premiers jours, le combat contre la douleur et la reconstruction. Plus qu’un spectacle, c’est une ode à la vie, à l’amour qui terrasse la haine !

Après La fin du monde est pour dimanche (François Morel), Ancien Malade des Hôpitaux de Paris (Olivier Saladin), et avant Moi et François Mitterrand (Olivier Broche), c’est le 3e spectacle mis en scène par Benjamin Guillard – originaire de Savenay et Pornichétin de cœur – que Quai des Arts accueille. Un spectacle justement récompensé par le Molière 2018 du Meilleur seul en scène.

C’est un moment d’une force et d’une émotion rares, où le théâtre joue pleinement son rôle de catharsis. LE MONDE

Production 984 Productions, Coproduction Le Liberté — Scène Nationale / Toulon, Coréalisation Théâtre Du Rond-Point, Texte Publié Aux Éditions Fayard, Spectacle Créé Le 7 Novembre 2017 À La Scène Nationale Le Liberté / Toulon

Retour à la liste