Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informé de l'actualité de Quai des Arts

Cie Alula / Poids plume

  22/03/2017   
  • Marionnettes
  • Jeune public

Dans un grenier, juste au-dessus de là où habitent les humains, vit une fratrie de chouettes. Diane, la plus grande apprend tout juste à chasser et chaque nuit vit ses premiers vols à l'extérieur. Tyto le cadet, insouciant et goulu, dévore la vie à plein bec. Alba la plus jeune sait que bientôt elle va devoir quitter la chaleur du grenier, affronter le monde extérieur, apprendre à voler et à chasser. C'est comme ça chez les chouettes, c'est la loi de la Nature. Mais elle ne se sent pas prête. Le monde extérieur la terrifie. Alors puisque manger c'est grandir et grandir c'est quitter le nid, elle décide de cesser de manger...
Dans un magnifique décor, avec de chouettes- marionnettes d'un réalisme attachant, une formidable dextérité pour leur manipulation et un récit touchant, ce spectacle aborde avec beaucoup d'humour et de poésie la difficulté rencontrée lorsque l'on passe de l'enfance à l'âge adulte.
Comme les Belges savent parfaitement le faire, les enfants et les parents ont chacun leur lecture, mais tous ressortent émus et charmés par cette jolie histoire, qui permet en plus de découvrir l'univers fascinant des chouettes effraies, ces oiseaux de nuit mystérieux.

> Lire la suite

UNE SOIRÉE, DEUX TALENTS : Lior Shoov / Ben Mazué

  25/03/2017   
  • Chanson

Chanteuse, clown, improvisatrice, voici une artiste, d'origine israélienne, hors norme. Tout chez elle est singulier : son allure lunaire, androgyne et gracile ; sa parole, teintée d'un accent se baladant entre français, anglais, hébreu voire une langue imaginaire. Un parti pris musical, tout acoustique, fait de sanza, clochettes, charango, hang, ukulele, bouteille ou même... sac en plastique. Elle se présente seule en scène, dans un état de fragilité, pour chercher à atteindre la vérité de l'instant. Chacun de ses concerts est un moment intense qui envoûte le public et le fait s'envoler dans une bulle d'air tonifiante.

> Lire la suite

Théâtre Irruptionnel / Les deux frères et les lions

  28/03/2017   
  • Théâtre

Tiré d'une histoire vraie du 20e siècle, cette pièce conte l'incroyable histoire de 2 frères jumeaux. Enfants d'immigrés écossais, ayant grandi dans un quartier de la banlieue de Londres, les frangins à 16 ans dans les années 50 sont vendeurs à la criée du Daily Telegraph. À coup d'intuitions, de travail et de chance, dans un contexte historico-économique favorable, ils vont sortir de leur condition et devenir un demi-siècle plus tard la dixième fortune de Grande Bretagne. Mais alors qu'ils ont triomphé de tout, devenus des septuagénaires milliardaires, installés dans le paradis fiscal de l'île anglo-normande de Sercq, ils se retrouvent confrontés au droit coutumier normand qui les oblige à léguer leurs biens uniquement à des fils. Mais ils ont chacun une fille... Un autre combat commence !
Reçu au coin du feu, à l'heure du thé, le public est embarqué dans l'histoire de ces frères, surfant toute leur vie sur le système, à la recherche de la faille, quitte à entrer en conflit avec toute une population. Synchronisés jusque dans leur respiration, les acteurs, faux « vrais jumeaux », manient l'art de la percussion des mots. Le rythme est enlevé et plus le propos est scandaleux, plus le récit est drôle. Bourrée de vitalité, cette pièce trimballe allègrement son lot de questionnements sur notre actualité. C'est l'un des plus grands coups de cœur général d'Avignon 2015. On retrouve à la mise en scène et au jeu, Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, déjà accueilli à Quai des Arts en 2013 pour la conception de Frau Major, l'inoubliable hommage à Bashung.

> Lire la suite

Orchestre Symphonique de Saint-Nazaire / Symphonies en bandes dessinées

  02/04/2017   
  • Musique classique

Nouvel événement, Pornichet va vivre trois jours durant, les 7, 8, et 9 avril, au rythme de son premier festival de bande dessinée. 2 thématiques seront le fil rouge de cette manifestation : Les grandes épopées maritimes à travers la BD et Pays de la Loire, terre de BD. Entre 30 et 40 dessinateurs seront au rendez-vous pour rencontrer leurs lecteurs et dédicacer leurs albums, des expositions seront organisées à la Médiathèque, à Quai des Arts, à l'Hippodrome et dans l'espace public, ainsi que des rencontres croisées, des débats, différentes animations, mais aussi bien sûr, des spectacles. Parmi eux, les deux concerts suivants se dérouleront à Quai des Arts (programmation complète en janvier).

Alors qu'en amont, à partir du 31 mars et pendant 3 semaines s'ouvrent les premières expositions du festival BD, l'Orchestre Symphonique de Saint-Nazaire propose un concert créé spécialement pour l'événement.
La B.D est une fabuleuse source d'inspiration depuis toujours pour le cinéma, qu'il soit d'animation, de dessin animé ou classique. Ses héros ont ainsi pu être associés, lors d'adaptations cinématographiques de leurs aventures, à de belles compositions musicales, pour certaines écrites dans la tradition symphonique.
En parfait exemple, le célébrissime thème de John Williams, écrit pour le premier volet de la saga Superman en 1978. Cette musique a littéralement imprimé dans les esprits, l'image même du personnage, tant les caractéristiques de la mélodie décrivent visuellement le super héros. Ou encore, la musique du générique de la série d'animation adaptée de Tintin, écrite par Ray Parker, qui nous emporte dès les premières mesures au cœur même de ses aventures. Poursuivant son projet de mettre à la portée de tous les publics l'ensemble des facettes de la musique classique, l'O.S.S.N vous propose ici une ballade visuelle et musicale au pays des septième et neuvième arts, en jouant, au gré des refrains et mélodies, avec les souvenirs de nos héros préférés. Une façon aussi de montrer comment la musique classique peut servir la bande dessinée, avec, en point d'orgue, la projection d'une BD librement inspirée du roman Croc Blanc, de Jack London.


Au programme :
- Thème de Superman, de John Williams
- Tintin, de Ray Parker, Jim Morgan and Tom Szczesniak
- Musiques de dessins animés - Projection d'une BD inspirée
de Croc Blanc sur la musique de Jean Sibélius, Ouverture et Suite Karélia

> Lire la suite

The Hyènes / Au Vent Mauvais

  07/04/2017   
  • BD concert

Nouvel événement, Pornichet va vivre trois jours durant, les 7, 8, et 9 avril, au rythme de son premier festival de bande dessinée. 2 thématiques seront le fil rouge de cette manifestation : Les grandes épopées maritimes à travers la BD et Pays de la Loire, terre de BD. Entre 30 et 40 dessinateurs seront au rendez-vous pour rencontrer leurs lecteurs et dédicacer leurs albums, des expositions seront organisées à la Médiathèque, à Quai des Arts, à l'Hippodrome et dans l'espace public, ainsi que des rencontres croisées, des débats, différentes animations, mais aussi bien sûr, des spectacles. Parmi eux, les deux concerts suivants se dérouleront à Quai des Arts (programmation complète en janvier).

Sortant de prison, Abel Mérian compte bien récupérer son butin planqué sur un terrain vague. Manque de bol, il a disparu. Alors autant tout recommencer à zéro, séduit par la voix d'une inconnue dont il vient de trouver le téléphone portable, il prend la route vers l'Italie pour le lui rapporter. Il aurait dû se douter que son voyage ne serait pas de tout repos... Ce road-movie haletant à l'ambiance mélancolique teintée de romantisme et de noirceur, est le support d'un spectacle hybride. Un montage vidéo reprend l'intégralité des images et des textes de bande dessinée, projetés sur un écran géant. On oublie très vite que l'on regarde des planches de BD, tant les dessins et les cases qui défilent sous nos yeux empruntent au cinéma son vocabulaire : zooms, travellings, fondus enchaînés, flash-back. Si les personnages ne bougent pas c'est le décor qui s'en charge. C'est si prenant qu'on a l'impression d'être avec cet ancien taulard et son chien, dans sa bagnole, à la recherche d'un butin et d'une belle inconnue.
À côté de l'écran, dans une fausse pénombre, les musiciens de The Hyènes, emmenés par Denis Barthe et Jean Paul Roy (ex- Noir Désir) jouent en direct au rythme du récit. L'univers sonore flirte avec un rock singulier, héroïque, puissant, parfois langoureux, mais toujours varié. La musique, rajoutant du mouvement, l'histoire en est encore plus percutante. Le spectateur est emporté par une émotion à la fois visuelle, musicale et littéraire.

> Lire la suite

La famille Morallès / In Gino Veritas

  15/04/2017   
  • Arts du cirque

Ernesto est parti nul ne sait où ! Qu'importe ! Les Morallès mus par leur légendaire vitalité décident de confier la direction du nouveau spectacle à Gino. Celui-ci fraîchement revenu d'un voyage à Las Vegas, nourri de fortes ambitions ainsi que de techniques innovantes, est bien résolu à créer l'événement. Mais les grands destins se heurtent parfois à des portes trop basses... Entre cirque et théâtre, un spectacle à savourer en famille.

> Lire la suite

Cie Les Objets Volants / Dynamique des 3 corps

  25/04/2017   
  • Arts du cirque
  • En famille

C'était un samedi de décembre 2014, pour la première fois Quai des Arts accueillait la Cie des Objets Volants avec Liaison Carbone, un spectacle qui comme à chacune de ses représentations a emporté le public avec lui. Il faut dire que dans cette compagnie la technique de jonglage quel que soit l'objet est si forte et tellement précise que les performances en deviennent ultra-impressionnantes. Et puis il y avait la mise en scène qui se traduisait par une sorte de ballet jonglé chorégraphié permanent, habillé d'une jolie lumière étincelante, dont il était difficile de trouver d'autre mot pour la qualifier que magnifique. Mais ça c'est le passé, place à leur nouvelle création qui verra le jour courant 2017 et dont Pornichet aura pratiquement la primeur.
Trois jongleurs avec chacun trois balles, trois anneaux et trois massues sont réunis dans un espace ayant des limites à ne pas dépasser.
Il y a Jean-Baptiste le grand costaud, un vrai virtuose. Caio, celui-là est plutôt poète avec sa gestuelle fluide et créative. Quand à Alejandro, c'est le décalé, le rigolo de la bande. Toujours un peu à côté du sujet mais heureusement il est là pour détendre l'atmosphère. Ils sont jongleurs, mais aussi acrobates et clowns. Avec la dynamique de leurs corps, ils vont défier les lois de la gravité et impulser au mouvement de leurs objets une telle dimension qu'ils donneront l'impression de se démultiplier à l'infini dans la lumière. Les équilibres seront précaires, à couper le souffle.
Une mécanique céleste qui promet de nouveau d'être époustouflante, splendide et magique.

> Lire la suite

Carte blanche à La Belle Bleue

  29/04/2017   
  • Musiques actuelles
  • Chanson root's and roll

La Belle Bleue et Pornichet, c'est une longue et belle histoire. Ces jeunes musiciens de la Presqu'Île y ont gagné le Tremplin + de Zyc. À ce titre, ils jouent en première partie des Ogres de Barback à Quai des Arts et au festival Terres Blanches en 2010, puis aux Renc'Arts en 2012. Leur style chanson root's and roll comme ils aiment à se définir n'a cessé de s'affirmer. Le mariage d'une formation électrique rock avec la douceur acoustique du mélodica ou le souffle étourdissant du didgeridoo, des influences musicales multiples au service de textes légers ou engagés mais toujours poétiques, font que La Belle Bleue s'est créé une place à part dans la chanson française alternative. Avec plus de 600 concerts, son aura a gagné toute la France. Il faut les voir sur scène, avec un show impressionnant musicalement, des voix émouvantes et une vitalité à toute épreuve. On dit d'eux qu'ils taillent leur route dans la lignée de grands aînés comme Mano Solo, Noir Désir et Alain Bashung.
En 2017 sort leur 4e album. Pour le fêter, Quai des Arts leur offre une carte blanche : ils ont invité Telegram, le nouveau groupe de Kebous des Hurlements de Leo, pour ouvrir la soirée et de nombreux invités pour leur nouveau show qui promet d'être exceptionnel à plus d'un titre.

> Lire la suite

Titre a l'affiche

A l'affiche

 icone fleche Archives


Festival